Jardin de septembre...

Je n'ai pas vu passer la semaine! Finis les mercredis à la maison du moins le matin et c'est le matin que je suis plus performante ! Voici donc quelques photos  prises à la sauvette !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tomates minuscules des 5 pieds qui n'étaient pas complètement malades...

 

 

Quetsches et pruneaux...

Voici donc la dernière fournée de  confiture de quetsches et j'ai essayé le pruneau...

 

 

 

 

9 heures de séchage au four à 80°

 

 

Avec j'ai donc préparé des gourmandises, confit de pruneaux, d'autres en macération avec de l'alcool de quetsches et une préparation vin blanc, rhum et vanille...  le tout à goûter à Noël :-)

 

J'aurai passé mes vacances à cuisiner !!!

 

Bon dimanche :-)

 

 

 

 

Sauce tomate...

J'ai craqué hier au marché, j'ai acheté des "Roma", j'avais tout pour faire -sauf, les tomates!-

J'ai terminé la journée "vannée" mais oui mais non, je ne suis pas raisonnable; après demain c'est la rentrée...

 

 

 

 

 

 

 

:-)

 

Coq à l'Arbois-Pupillin...

Il nous restait de vendredi dernier une moitié d'une  "grande"bouteille d'Arbois-Pupillin, j'ai essayé, c'est une merveille avec du coq fermier...

 

 

 

 

NOS régions ont du talent ! :-)

 

 

 

 

 

 

 

Paëlla...

Bon, encore une bouffe ! Très diététique quand même ... pour des invités pleins de poésie, mais la poésie ne nourrit pas vraiment ;-) ...

 

 

:-)

 

 

 

 

Année à noisettes...

La pluie ayant cessé et comme nous n'avons pas trop chaud sous le soleil, des matins à 10° et des aprems à 15°, nous avons fait jardin!

Il fallait déblayer l'entrée des abeilles, la tronçonneuse a "bourdonné" pour trancher sapins et noisetiers ...

 

 

 

Voici mes tomates, un désastre...

 

 

 

 ça a donné 4 brouettes de charbonnette

 

 

 

et des noisettes...

 

 

Entre temps on a fait quelques confitures...

 

Puis, j'ai rangé les vacances, passé au karcher les chaises et tables de jardin, ça n'a pas beaucoup servi, mais, fallait faire avant de ranger...

C'est déjà ça...

 

 

 

 

 

Cuisine pour jours de pluie...

 

Nuggets de poulets aux oeufs frais et aux deux chapelures

 

 

 

Là, je donnais un cours de cuisine pour apprendre à faire de la terrine...

 

 

Tiramisu aux  framboises ( là,je regardais, j'apprenais à faire)

 

et couscous royal !

 

 

 

 

Tapenade verte et noire

J'ai eu l'occasion de découvrir de la tapenade faite maison, alors que je n'avais jamais "accroché" pour celle du commerce...

C'est plutôt sympa!

 

 

 

 

à déguster sur des petites tranches fines de pain grillé...

 

Je prépare, les enfants arrivent ce soir...

 

 

 

 

Banquet pour un anniversaire :-)

Dimanche,  nous avons fêté l'anniv de Nigloo, c'était une fête superbe, dans un écrin de verdure. 

Lui et tout son petit monde s'étaient mobilisés pour offrir aux convives- une quarantaine- un accueil des plus chaleureux, des mets délicieux préparés maison et des vins de qualité. Le repas s'est terminé vers 19 heures...

Bémol: Il manquait un Barde  ;-)

Quelques photos:

 

 

 

 

Le Maître des lieux...

 

 

 

 

 

 

:-)

 

 

 

Rochefort-sur-Nenon

Petite escapade dans le Jura ce week-end.

 

Le Doubs vu des roches de Rochefort-sur-Nenon où nous avons dormi...

 

 

Rochefort-sur-Nenon

 
Rochefort-sur-Nenon, est un village situé à 7km du Nord Ouest de la ville de Dole, avec une superficie de 1020 hectares, et une altitude de 239 mètres.
Dans ce bourg fortifié très florissant au Moyen Age et riche en histoire, on peut découvrir la grotte préhistorique dite « Trou de la Mère Clochette », les vestiges des fortifications et la porte fortifiée du pont, le donjon, les maisons du XVème siècle, son église reconstruite en 1792, ainsi que la Chapelle Notre Dame de Consolation du XVème siècle. .
En longeant les rives du Doubs ou du Canal du Rhône au Rhin, on peut d’adonner au plaisir de la pêche, à l’escalade sur les falaises des Roches. En traversant les ponts, le hameau de Grosbuisson ouvre les portes de la Forêt de Chaux.

Les falaises

Les falaises qui surplombent le village offrent des panoramas splendides (on peut même y voir le Mont blanc par temps clair). Pour cela, il faut grimper jusqu’à l’esplanade de l’ancien château du XIIIè ou le « Rocher du Saut de la Pucelle ».

La légende raconte que pour sauver sa vertu, une pucelle se jeta de ces falaises vers la rivière. Pourtant elle a survécu. Certains racontent que le ciel est venu à son secours. D’autres disent que sa large robe a amorti sa chute. D’autres encore affirment que des buissons l’ont retenu dans son plongeon vertigineux.

 

 

:-)

 

La photographe! ;-)

 

 

 

 

J'ai testé pour VOUS...

Donc saucisses  fumées cuites à l'eau, pommes de terre à l'eau et compote de mirabelles(froide) en accompagnement... Ca vaut :--) !

 

 

:-)