Ce soir de pleine lune...

Diable

Nous entrons dans une zone de turbulence du fait de l’approche de la Pleine lune  du Dimanche 17 Novembre. Beaucoup d’agitation durant cette phase de trois jours, ne sachant peut-être pas sur quel pied danser.  De nouvelles dispositions de pensées vont remplacer, les précédentes devenus obsolètes. Il faut faire table rase sur le passé et accepter de perdre pour gagner une autre façon de progresser.  Ces trois jours vont être très émotionnels faisant remonter à la surface de la psyché des sentiments d’abandons, de frustrations et de déceptions. La séparation peut être ressentie douloureuse sous ces trois jours avant la Pleine lune qui est la phase de la montée maximal de l’énergie de la Lune. Les zones d’ombres vont émerger a la surface de la consciente pour être conscientisé et épuré de toutes ces peurs enfouis au plus profond de notre être intérieur.

Les aspirations rencontreront des obstacles parce que la période demande d’abandonner ce qui  ne peut servir notre évolution future,  sans  possibilité de se poser sur quelque chose de stable. Des affrontements intérieurs nécessaires pour mieux pouvoir se retrouver par rapport à sa morale. La devise pourrait devenir  « Je t’aime, moi non plus » et s’éterniser dans des jeux de pouvoir interminables. Surtout ne pas se fier aux apparences mais à ces véritables sentiments que l’on porte au fond de soi, comme une semence qui aurait fertilisé durant de long mois.  Nous entrons dans une phase de confrontation par rapport aux exigences des codes sociaux, des doutes pas toujours bien compris engendrant beaucoup de questionnement intérieurs.

Commençons à laver notre linge sale avant que les taches deviennent impossible à enlever malgré de la bonne volonté. Ne pas juger en fonction des apparences ou de ce qui nous arrange mais de nos ressentis profonds et non sous le feu de la colère ou de profond ressentiments qui refont surface.

http://lunesoleil23.wordpress.com/2013/11/14/trois-jours-avant-la-pleine-lune-du-17-novembre-2013-sous-un-climat-dincertitude/

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire