Maître et serveur...

Image

 

Maître et serveur…

 

Dans les mails, nouveaux vestibules

Se tient l’amour en conciliabule

Ca ne sent pas le renfermé

Juste une nouvelle façon d’aimer

On ne s’est jamais vus, on s’est juste lus

Les rubans bleus sont révolus

Le cœur est dans un disque dur

Le pseudo sa signature

L’imagination déborde impunément

On envisage et suppute dans le néant

Les nouveaux cœurs n’ont pas peur

Ils ont le nom « d’ordinateur »

Ils battent irréguliers

Au rythme du clavier…

Des touches sont usées sur ce nouvel encrier

Des mots des noms que l’on voudrait crier…

 

Fany…

Ajouter un Commentaire