Balade Irlandaise...

En ce mois d'août 2017, l'une de nos filles est à Dublin, séjour moitié vacances et linguistique dans une école...

Je vais donc trier les photographies, voici déjà la carte :

 

 

***

 

 

Silver

Détente...

 

 

Dessous de table ...wink

 

Son "portrait" à la gouache

 

 

 

Origan ...

L’origan

"Cousin de la marjolaine, l’origan (Origanum vulgare) lui est bien souvent confondu. Il est d’ailleurs appelé également « marjolaine bâtarde » ou « marjolaine vivace ». L’origan est une plante méditerranéenne qui pousse plus particulièrement en altitude et se reconnait par ses tiges rougeâtres et fleurs violacées. Ses feuilles sont légèrement plus pointues et d’un vert plus soutenu que celles de la marjolaine. Tout comme la marjolaine, l’origan était, dans l’antiquité, symbole de joie et d’amour et porteur de vertus protectrices pour la santé." Source du net

 

J'en ai une grosse touffe dans le jardin, énorme !

Cette année j'ai donc fait sécher trois semaines et voici:

 

J'ai "débranché"

 

Puis mouliné,

 

Mis en pots et étiqueté

 

 

Utilisation : dans des pâtes "al denté" avec du camembert -ici- ou du fromage de chèvre...

 

et un peu de jambon coupé en morceaux, ça fait un plat complet!

 

C'est bon aussi dans les salades, les ragoûts :-)

 

 

 

Sacoches pour bivouac... !

et pour chien laugh

 

KDO d'anniversaire de son maître ... qui était ravi - Son chien va pouvoir participer à la charge -

 

Réglages...

 

Essayer, c'est l'adopter ...

 

 

Un des chemins de Compostelle...

 

D'après une  carte postale ...

Gouaches et encres... bien sûr une interprétation

 

Pour un ami ferru des chemins de Compostelle, il va bientôt reprendre  son bâton de pèlerin, il a déjà effectué de

nombreuses randonnées depuis la Lorraine, il a dépassé le Puy en Velay... un passionné!

 

 

Nina Simone: Mister Bojangles, c'est magique !

Une chanson, comme un poème, a souvent une histoire. Ce titre, écrit par le musicien country Jerry Jeff Walker date de 1968, sur l’album éponyme. Il a été repris de nombreuses fois, par divers artistes, dont Elton John, Jamie Cullum, Cat Stevens, ou Robbie Williams. Cette interprétation de Nina Simone est particulièrement sensible et touchante. 

 

 

Jerry Jeff Walker raconte qu’il a été inspiré par sa rencontre par un artiste de rue, dans une prison de La Nouvelle Orléans. Là, il a rencontré un vagabond qui se donnait lui-même le nom de Mr Bojangles, pour dissimuler sa véritable identité à la police. Réunis dans la même cellule, les deux hommes ont discuté des choses de la vie. Et puis Mr Bojangles s’est mis à parler de son chien mort et l’atmosphère est devenue lourde. Alors pour alléger l’ambiance, un des reclus a demandé quelque chose de plus drôle et Mr Bojangles a alors démontré son talent de danseur de claquettes. Une chanson était née…

A noter : le 7 janvier, sortira, chez Finitude, le premier roman d’Olivier Bourdeaut, En attendant Bojangles, qui fait directement référence à cette chanson. Voici ce qu’en dit la quatrième de couverture :

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

L’optimisme des comédies de Capra, allié à la fantaisie de L’Écume des jours.

 

 

 

 

en-attendant-bojangles-223x330

 

 là :https://glazmag.wordpress.com/2015/11/22/mr-bojangles-ou-lhistoire-dune-chanson/

 

 

Cet été...

Bon, l'été se fait discret, avec la pluie de ces jours, la température avoisine au plus 17°... Voici quelques photographies du jardin...

 

Les pommes de terre sont magnifiques et bonnes, ce n'est pas encore le moment de la cueillette, mais on se fait quelques "patates" nouvelles...

 

L'artichaut est énorme, il empiète sur les courges !

 

Mes tournesols:

 

 

 

 

La serre, c'est un peu la faune!

 

Des poivrons ou des piments... On verra ;-)

 

Le châtaignier...

 

ses petits fruits

 

Les cacahuètes s'étoffent

 

Le  buddleia avec ses papillons et autres volants 

 

 

 

 

 

Et celui qui profite un max du jardin smiley

Un très bon destructeur de galeries de taupes! C'est déjà ça !